LE DEROULEMENT D'UNE PRESTATION GRAPHIQUE

Le déroulement d'une prestation graphique

La prestation graphique débute par l'étude du cahier des charges et par un échange téléphonique afin de se connaître et de discuter de vos attentes, besoins, inquiétudes éventuelles et contraintes.
S'il n'existe pas de cahier de charges, ContempDesign peut vous accompagner dans sa conception, via une liste de questions précises en fonction de votre projet.

Un devis accompagné des conditions générales de vente relatives à la prestation requise vous est alors adressé - le plus souvent par email et dans les 24h suivant votre demande.
Le début des travaux commence à la date prévue entre les parties, après réception de l'ensemble des documents que vous souhaitez intégrer à l'oeuvre (textes, photos, images, sons, video, swf), accompagnés du devis, des CGV et de votre cahier des charges retournés signés, ainsi que l'acompte perçu. Vous pouvez régler par chèque, virement ou via PayPal. Selon le montant du devis, un paiement en 3 fois (acompte, à la validation des maquettes, et une fois le travail terminé) peut vous être demandé.

Note : Lorsque vous fournissez des éléments (sons, polices de caractères, images, photos, videos, etc) à implémenter une composition, vous devez vous assurer de disposer d'une licence d'exploitation de ces fichiers, ou qu'ils sont bien libres de droit. Si vous ne savez pas comment faire, pas de panique, je suis là pour vous éclairer ! Sinon, si vous n'êtes pas en mesure de rassembler les ressources souhaitées, je peux les rechercher, les sélectionner et les acheter pour vous (ou, selon le type de pièce, je peux les créer moi-même).

L'accord étant conclu, la première étape consiste en une étude de marketing, qui permet au graphiste de s'imprégner de l'environnement professionnel et commercial du client, de son activité et du marché sur lequel il se positionne, afin de mieux appréhender le profil de ses cibles ainsi que de celui de sa concurrence directe. Ces notions sont essentielles dans l'élaboration d'un concept créatif aussi pertinent que séduisant aux yeux de votre audience (ou clientèle cible).

ContempDesign imagine ensuite le design idéal par rapport à ce dont nous avons discuté. Ce concept-art vous est adressé par email pour aval ou modification. Si ajustements il y a, on discute de ce qui vous plait le plus et le moins dans la maquette, des détails et améliorations désirées, de manière à arriver à une création à la hauteur de vos attentes. Je vous demanderais aussi un récapitulatif des rectifications à apporter écrit afin de parer à tout malentendu, oubli, etc. Quoiqu'il arrive, vous validez l'avancée du projet au fur et à mesure de sa conception.

Enfin, lorsque la dernière maquette est validée, la facture du solde restant à payer vous est adressée. A réception de votre règlement, si ainsi il en a été conclu, j'enverrai le ou les fichiers énoncés dans le devis à l'imprimeur, ou vous les ferai parvenir à l'adresse de livraison que vous m'aurez indiqué (le plus communément par email), accompagnés d'une facture avec mention acquittée. Enfin, si vous avez commandé un lot d'imprimés, votre commande vous sera livrée par l'imprimeur, gratuitement généralement dans un délai d'1 à 2 semaines.

Déroulement d'une prestation graphique - Graphiste freelance

Qu'est-ce qu'un cahier des charges et pourquoi en réaliser un ?

Le cahier des charges est un document contractuel entre le client et le prestataire, qui permet de cadrer le périmètre d'un projet, de la création d'un logo tout simple au développement d'un site web. C'est aussi un référentiel, un fil d'ariane ou descriptif de commande, que le commanditaire présentera en vue d'obtenir un devis. Le graphiste devra donc répondre à chacun des points évoqués dans ce document. C'est pour cela que le cahier des charges doit être le plus clair et le plus complet possible, afin d'obtenir un résultat en adéquation avec vos attentes et objectifs. Enfin, point non-négligeable, il permet au chef de projet de structurer son planning en fonction des tâches à accomplir et éventuellement de mobiliser une équipe et des ressources externes.

La réalisation d'un cahier des charges est un travail qui peut être assez long et fastidieux. Dans tous les cas, ContempDesign est là pour vous accompagner dans la réalisation de votre cahier des charges.

Pourquoi rédiger un cahier des charges - ContempDesign Graphiste freelance

Pourquoi verser un acompte ?

Un acompte vous est demandé, car les prestations se déroulant le plus souvent à distance, il est d'usage dans la profession de fonctionner ainsi. C'est une procédure standard, commune à divers secteurs d'activités, qui protège le prestataire contre les mauvaises surprises côté clients.
D'autre part, le graphiste doit pouvoir s'organiser et planifier le temps qu'il va passer sur la réalisation de votre commande, mais pas que : il a aussi les projets d'autres clients à s'occuper. Il "bloque" sur son calendrier les jours dédiés à l'avancement des travaux dont il a la charge, un peu à l'image d'un hôtel. Si une chambre est réservée toute une nuit ou une semaine pour un client qui finalement n'est pas venu, c'est un manque à gagner certain. C'est notamment pour cela qu'on a inventé les arrhes.
Et cette règle d'or vaut aussi bien pour les particuliers que les entreprises.

A propos des tarifs des graphistes indépendants - ContempDesign, Infographiste indépendant

Prix d'une prestation graphique

Tout d'abord, chaque projet est un travail réalisé non pas en série, mais sur-mesure, en fonction de vos goûts, besoins spécifiques et contraintes.

Si le tarif d'une prestation graphique repose notamment sur la compétence, l'expérience et/ou la notoriété du designer, ainsi que sur la taille du client, (on ne facture pas le même tarif à un artisan qu'à une grande entreprise), il se décompose, par exemple pour la création d'un logo, autour des postes suivants, calculés au temps passé estimé :

  • L'aide à la définition conjointement avec le demandeur du cahier des charges
  • L'étude des produits et services du client, de ses cibles et de la concurrence
  • Les recherches faites sur l'univers graphique choisi dans le cadre de l'activité qu'il souhaite promouvoir
  • Le conseil (en marketing, image et stratégie de marque)
  • La rédaction de la note de cadrage (synthèse des éléments ci-dessus mentionnés, élaboration du planning)
  • La réflexion, la conception de roughs (propositions de design, de couleurs, d'état d'esprit, de typographies, etc) et de leurs différentes variantes
  • Les déclinaisons sous différents formats de taille (en pixels), en mode d'impression (RVB, CMJN), et de fichiers (tiff, jpg, png, eps, pdf...)
  • Le nombre de révisions et de retouches souhaités
  • La réalisation et livraison de la charte graphique complète
  • Les droits d'auteur et d'utilisation prévus

Au-delà des aspects précédemment énumérés, un tarif se calcule principalement en fonction du niveau de détail requis, de son degré de complexité, du temps passé à la recherche de designs et du nombre de propositions à concevoir. Chaque client a des besoins spécifiques, et chaque projet est un monde. C'est en définissant au mieux vos attentes que ContempDesign pourra établir un devis personnalisé.

2 questions essentielles à se poser :
- Est-ce que j'aime le travail de cet artiste ?
- Qu'est-ce que ce logo / flyer / affiche / bannière / illustration, va m'apporter ?

Si votre réponse fait partie de la liste ci-dessous ou s'en rapproche fortement :
- à être reconnu au premier coup d'oeil,
- à attirer une clientèle plus large,
- à améliorer la notoriété de ma marque,
- à mieux vendre ou faire connaître mon produit,
- à l'adapter pour l'export,
- à faire passer une information emballée dans un joli design, remarquable, et à véhiculer un message attirant et positif
- à décupler le capital sympathie de ma chaîne YouTube ou de ma page Facebook,
- à augmenter mon chiffre d'affaires.
c'est que vous êtes en voie de comprendre que finalement, cet investissement est bien moindre par rapport à ce qu'il va vous faire gagner.

Quelle que soit la forme qu'elle prenne, la création graphique, est avant tout de la communication, autrement dit de la publicité, qui va dynamiser votre image, améliorer votre visibilité et générer des bénéfices. C'est pour cela qu'aujourd'hui le design est partout, et particulièrement dans le marketing où il est utilisé par les marques en tant qu'arme maîtresse dans leurs stratégies de conquête.

A propos des tarifs des graphistes indépendants - ContempDesign, Infographiste indépendant

COMPRENDRE LES TARIFS

A propos des tarifs des graphic designers indépendants

Au-delà du prix inhérent à l'étude du projet, de sa conception / création et de son exécution technique, les tarifs couvrent de nombreux frais de fonctionnement.
Un graphiste freelance a les mêmes obligations fiscales ou juridiques qu'une entreprise. En d'autres termes, il est assujetti à la même lourdeur de charges, ne dispose pas d'assurance chômage, d'assurance maladie, de congés payés, etc..

Il faut également prendre en compte les coûts relatifs à un matériel informatique hyper sollicité, mais aussi à celui des licences des logiciels et de leur ribambelle de plugins souvent sinequanone, tout comme à celui des formalités administratives communes aux créatifs, de la comptabilité, du secrétariat quotidien, et des différents frais fixes (la liste est longue !).

Aussi, et point important, tout entrepreneur qui se respecte doit pourvoir à sa propre formation tout au long de sa vie professionnelle. Et ce, à ses frais et sur son temps de travail, afin de rester techniquement compétitif, à la pointe des tendances et des technologies, pour continuer d'offrir un service toujours plus qualitatif à ses clients.


Qu'est-ce qu'un livrable ?

En graphisme, un livrable est un document au format :

  • jpg, png, gif ou pdf pour les images,
  • swf ou gif pour les éléments et animations flash,
  • avi, mov, flv ou mp4 pour les videos.
Une maquette qui vous est envoyée pour validation est un livrable, au même titre que les fichiers finaux.

Graphisme : Qu'est-ce qu'un livrable ? ContempDesign Graphiste freelance

Propriété intellectuelle et cession des droits

La propriété intellectuelle, se divise en 2 types de droits : le droit moral et le droit patrimonial.

Le droit moral

Le droit moral, inaliénable et imprescriptible, est un droit exclusif, ne pouvant être cédé, même 1000 ans après...
Il confère à l'auteur d'une oeuvre tous pouvoirs concernant l'intégrité celle-ci : personne ne peut modifier d'aucune manière l'oeuvre sans le consentement de l'auteur. En d'autres termes, ni le client ni personne n'a le droit d'y ajouter ou de supprimer quoique ce soit, de raccourcir un élément du design ou de changer les couleurs, par exemple, pour faire correspondre la création à son envie du moment ou pour une quelconque autre raison. De même, l'auteur peut exiger que son oeuvre soit signée, et/ou que son nom y soit accolé. Il peut également et à tout moment, demander le retrait de sa création de l'exploitation qui en est faite.

« Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit est illicite, et punie selon les lois relatives au délit de contrefaçon. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque. »
Article L. 122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle

Le droit patrimonial ou droit d'exploitation

Le droit patrimonial quant-à lui permet, dans notre cas : au designer graphique, de transférer via un acte de cession des droits, l'exploitation d'une oeuvre à un tiers, afin que ce dernier puisse la diffuser, la reproduire et en tirer profit. Cela ne signifie pas que l'ayant-droit pourra modifier la création, comme vu précédemment, mais qu'il pourra la reproduire selon les conditions explicitées dans le contrat ou acte de cession des droits.

L'acte de cession des droits

L'acte de cession des droits peut faire l'objet d'un document annexé à un devis ou à une facture, ou être inclus dans des conditions générales de vente. Renouvelable, il est conclu pour une durée et une zone géographique déterminée, et doit spécifier le périmètre de diffusion ainsi que sa destination : usage, supports, nombre d'exemplaires. Pour être valide, le contrat de cession des droits doit également indiquer la rémunération prévue dans le cadre de cet accord, qui doit être cohérente avec les limites définies.

Prenons l'exemple de la création du Digipack* de Pierre, particulier qui souhaite commercialiser son CD en France (pour commencer).
Sur l'acte de cession des droits, on pourra lire : "Cession des droits d’exploitation à M. Pierre Lambda, ayant pour objet la reproduction et diffusion en France métropolitaine de l'oeuvre "XX", conformément au devis n°XX du -date-, destinée à l'impression sur Digipack à 10 000 exemplaires, en France métropolitaine, et pour une durée de 3 ans.
Le montant des droits de cession pour la nature des éléments ci-mentionnés est de XX euros."
* Digipack : Emballage en carton le plus souvent vernis, muni d'un plateau en plastique destiné à maintenir le cd.

Note : Le transfert des droits d'exploitation ne prend effet qu'après règlement de la ou des factures concernées dans leur intégralité, sans quoi on tombe sous le coup de la contrefaçon.

Cession des droits - Graphiste freelance

Qu'est-ce qu'un graphiste ?

Le travail de graphic designer, profession intellectuelle à part entière consiste à imaginer et à produire des oeuvres selon un brief donné, le plus souvent dans le but de promouvoir via différents supports de communication une enseigne et ses produits.
Un graphiste, c'est avant tout un technicien concepteur, le plus fréquemment doublé d'un artiste passionné par son travail. Il maîtrise plusieurs logiciels de design numérique (2d, 3d, animation, video et/ou web), ainsi que l'harmonie des couleurs, des formes et des typographies, qu'il associe de manière à transmettre le visuel objet de la commande. Il connaît toutes les règles de la chaîne graphique, de la conception à la réalisation. Il doit savoir maquetter, dessiner, agencer et décorer, retoucher, raffiner, ou encore créer des photomontages avancés, fixes ou animés. Pour ce faire, il gère des bibliothèques (parfois gigantesques) de typographies, formes de pinceaux, palettes de couleurs, effets, textures et images en tous genres, qu'il enrichit aussi souvent que possible.
Etre infographiste, c'est du brainstorming à temps complet, et aussi devoir faire preuve d'ouverture d'esprit ainsi qu'être capable de s'adapter à tous types d'univers graphiques afin de satisfaire aux exigences de ses différents types de clients.

Formations

En plus de sa formation en arts appliqués et/ou design multimedia, le graphic designer a généralement aussi suivi un cursus en marketing, afin d'acquérir des compétences sinequanone lorsqu'il s'agit de travailler dans l'univers de la publicité. Savoir analyser l'environnement de ses clients, leurs résultats et objectifs, ou encore les enseignes multicanales avec lesquelles ils sont en concurrence, n'est pas quelque chose d'inné et encore moins d'anodin... Il faut savoir se poser les bonnes questions, au bon moment... n'est-ce pas ?... Appréhender au mieux les enjeux et défis de la communication actuelle, c'est tout le challenge du graphiste publicitaire.

Selon les champs dans lesquels il intervient, l'infographiste peut également avoir étudié la photographie, la conception de jeux video, l'architecture et paysagisme, ou encore le web (design et intégration), tous ces domaines pouvant être étroitement liés.

Polyvalence

Lorsqu'il travaille en tant qu'employé dans une petite structure, le graphic designer doit être tout terrain. Il est amené à couvrir l'ensemble des besoins graphiques de l'entreprise.
Côté print, ses compétences sont mises à contribution tant sur l'apparence des documents commerciaux (plaquettes, catalogues, listes de prix, cartes de visite, etc) que sur la création des infographies, packagings et visuels produits, ou encore sur la conception du matériel publicitaire et d'exhibition.
Côté écrans, il met à jour "les couleurs" du site de l'entreprise (charte graphique, blog et actualités, nouveautés, promos, décors pour actions marketing, newsletters, etc), crée diaporamas, schémas techniques, illustrations, et j'en passe.
Je sais de quoi je parle, puisque je ne fais que vous conter mon expérience professionnelle (côté graphisme only) en entreprise (PME).



Créativité et technicité

La créativité et la capacité à donner vie à un concept issu de son imagination, conjuguées à la curiosité, au sens de l'écoute et du dialogue sont des qualités essentielles chez un designer, et plus particulièrement chez un freelance. En effet, le graphiste indépendant doit savoir proposer des concepts originaux en parfaite adéquation avec les besoins exprimés par ses clients, venus d'horizons très différents.

Qu'est-ce qu'un graphiste ? compétences et formations, by ContempDesign - Graphiste freelance  indépendant

Le rôle du graphiste publicitaire

Le graphisme fait vendre. C'est un booster de notoriété et de ventes. De nos jours, tout est pensé design, et toutes les stratégies de marque s'appuient sur des visuels étudiés pour séduire, convaincre et fidéliser une clientèle cible, pérenniser les ventes et bénéficier d'un accroissement du chiffre d'affaires.
Dans le cadre d'actions marketing, le designer graphique doit savoir écouter, explorer et appréhender le monde dans lequel ses clients et leurs cibles évoluent, afin de transmettre le message publicitaire en cohérence avec le produit et les objectifs fixés, mais également de manière "sexy", esthétique et fonctionnelle. La publicité, qu'elle prenne la forme d'un flyer, d'une affiche ou d'un stand dans un supermarché ou d'une animation flash sur le web, est un media qui doit attirer l'oeil, retenir l'attention. Il doit susciter chez celui qui le regarde, curiosité, sympathie, confiance, intérêt et désir. Il se traduit de manière :

  • factuelle (contenu écrit, technique),
  • fonctionnelle (agencement des contenus, mise en valeur des points importants)
  • émotionnelle (graphismes reflétant les valeurs de la marque, de l'artiste, etc, mais pas moins pertinents et adaptée au produit ou service promu)
  • esthétique
C'est au graphiste que revient la mission d'interpréter et de doser ces différents ingrédients dans son visuel, de manière à transcender le message publicitaire en un fabuleux outil de persuasion, parfaitement rentable. Le rôle du graphiste est donc de séduire le consommateur, via des compositions originales et impactantes, suggérant des valeurs positives et incitant au passage à l'action.
Que le commanditaire soit un artiste, un acteur de la fiscalité internationale, un électricien ou un e-commerçant, le graphiste doit savoir comprendre et analyser les besoins spécifiques de ses clients, afin d'élaborer des concepts graphiques attractifs, en parfaite adéquation avec les cibles et objectifs attendus. Tous les moyens sont bons pour parvenir au résultat escompté : le graphiste publicitaire peut utiliser aussi bien des blocs de couleurs assortis de jeux de typographie, des illustrations, des photomontages, de la 3d ou du motion design. Les seules règles étant de donner envie, convaincre et pousser à décision d'achat.
En tant que spécialiste en graphisme et séduction visuelle, le rôle du designer graphique consiste donc à permettre à ses clients de capitaliser sur leur communication, d'en faire de véritables instruments de rentabilité.

Le travail du graphiste publicitaire, by ContempDesign - Graphiste publicitaire indépendant
En haut !